jeu. Déc 12th, 2019
macron-fatshi-tshisekedi-france-RDC

Le président français Emmanuel Macron & le Président de la RD Congo, Félix Tshisekedi, lors d'une réunion à Paris.

Le président français Emmanuel Macron s’est engagé à soutenir militairement la République démocratique du Congo

Le président français Emmanuel Macron s’est engagé à soutenir militairement la République démocratique du Congo dans la lutte contre les groupes armé

Le président français Emmanuel Macron s’est engagé à soutenir militairement la République démocratique du Congo dans la lutte contre les groupes armés dans la région orientale du pays.

“La France est pleinement engagée aux côtés de la RDC dans la lutte contre les groupes armés qui déstabilisent le pays”, dont certains sont liés au groupe de l’Etat islamique, a déclaré M. Macron au Président de la RD Congo, Félix Tshisekedi, lors d’une réunion à Paris.

Le président français a déclaré que ce soutien prendrait une “dimension militaire” et impliquerait le “renseignement”, mais il n’a pas donné de détails.

M. Tshisekedi fait partie des 30 chefs d’État et de gouvernement qui participent au deuxième Forum annuel de la paix de Paris.

Il aurait dit vouloir que “la France soit beaucoup plus présente en Afrique”. “Quand un ami est en difficulté, on l’aide”, ajoute-t-il.

La RDC a récemment lancé une offensive dans la région orientale du pays contre les groupes militants qui y opèrent.

Les combattants comprennent un groupe islamiste, les Forces démocratiques alliées (ADF).

L’ADF a été créé en 1996 par une secte musulmane puritaine dans les montagnes Ruwenzori à l’ouest de l’Ouganda.

Elle a formé des alliances avec certains des nombreux groupes armés basés dans la région orientale du pays.

Depuis quelques semaines la RDC mène une offensive le long de sa frontière Est avec le Rwanda et l’Ouganda, enregistrant des succès militaires non négligeables.

Durant ces opérations, le général Musabyimana Juvenal alias Jean-Michel Africa a été tué samedi à Binza, une localité située en République démocratique du Congo, près de la frontière avec l’Ouganda.

Bien avant lui, les Forces armées de RDC (FARDC) ont annoncé avoir “neutralisé définitivement”, le principal chef militaire des miliciens hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), Sylvestre Mudacumura.

Les FDLR sévissent dans l’est de la République démocratique du Congo depuis plus de deux décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =