C’est ici un cri de détresse de tous les loyaux soldats et officiers de l’armée congolaise, abandonnés à leur triste sort soit au front, soit à l’étranger pour des soins, soit non payés pour les services rendus à la Nation congolaise.

D’après nos enquêtes menées récemment après avoir été informée d’un sérieux dysfonctionnement au sein de l’armée, il ressort que le Général Raus Chalwe ainsi que l’ancien DIRCAB d’Henri Mova Sakanyi, Prof Kahumba seraient entrain d’étouffer un dossier du frère biologique du Général Raus qui est à l’étranger depuis 3 ans pour raison de maladie, Émile Chalwe Ngwashi.

C’est qui est grave dans cette histoire est que celui qui assurait son intérim n’a jamais été payé et pire encore, après 23 mois d’intérim, il n’a jamais été promu pour définitivement être confirmé à cette fonction suivant les textes régissant l’armée congolaise.

Vu que c’est une histoire de famille, c’est le beau-frere du Général Raus, le Colonel URERA qui sera confirmé à cette fonction avec un document monté de toute pièce, et celui qui assurait l’intérim du Colonel Émile Chalwe a été chassé de son bureau et c’est verbalement qu’il a été notifié pour quitter le bureau sans toute autre forme de procédure.

Celui qui assurait l’intérim depuis 23 mois n’est autre que le Colonel Mulamba JB, remplacé unilatéralement sans suivre les règles de l’armée par le beau-frère du Général Raus Chalwe!

Nous donnons donc l’alarme pour que ces pareilles choses s’arrêtent dans l’armée congolaise et que les vrais soldats et officiers bénéficient des traitements équitables et gratifiants leurs loyaux services.

Que le Président de la République, Commandant suprême des Forces Armées congolaise, ouvre l’oeil sur la suprématie des familles au dessus de la loi et la réglementation militaire

Léontine Kambu Journaliste indépendante d’investigations

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 10 =