3,000 EMPLOIS DIRECTS Garantis pour 5 ANS

SAMYONGO et son POWER JUNCTION BOX compte générer 3,000 emplois directs rien que pour la ville de Kinshasa en garantie pour 5 ans sans mentionne l’emploi indirect si le gouvernement lui accepte l’installation de son boitier partout dans la ville de Kinshasa a annoncé SAMYONGO, DG de MCTELECOM et inventeur du boitier électrique intelligent Power Junction Box, à la rédaction d’AfricaTimes1.net, depuis l’Afrique du Sud où il séjourne pour le suivi de la fabrication des boitiers à l’usine.

SAMYONGO : « L’objectif du Power Junction Box est de venir en aide aux populations et aux ménages congolais qui payent très cher le coût lié à la qualité de l’énergie électrique fournie ainsi améliorer la qualité du réseau de distribution »,

SAMYONGO a insisté sur le fait qu’ayant gagné le marché de déploiement de son produit auprès de la Banque Mondiale après presque deux ans de rude concurrence avec les firmes étrangères, il est temps que le Gouvernement congolais et Le Président de la République s’approprient cette innovation made in Congo par un fils du pays.

A ce propos, il a souligné que ce produit résoudra plusieurs problèmes en amont côté SNEL et en aval côté ménages.

SAMYONGO « La rentabilité de la SNEL en terme de recouvrement se verra augmentée de plus de 40%, car les ménages auront un courant stable et payeront régulièrement leurs factures. Et à l’inverse les ménages seront aussi en sécurité car ils auront une bonne facturation de la consommation réelle de l’énergie électrique “”

Les 3,000 emplois seront créés dans la commercialisation, la distribution, la maintenance et installation des boitiers électriques intelligents Power Junction Box.
Les partenaires privés trouveront donc une grande opportunité d’affaire pour se positionner en tant distributeurs, services après vente, marketeurs, etc.
A partir de l’Afrique du Sud, SAMYONGO travaille d’arrache-pied pour finaliser la première livraison de la commande de la Banque Mondiale pour plus de 400 ménages dans le district de la Tshangu à Kinshasa.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 5 =